26
août

Oser ne pas être d’accord

Ne pas être d’accord, dans une organisation, peut être considéré comme une grande chance, si ce désaccord a trait au métier et à la mission de l’entreprise. Remettre le métier en discussion est au cœur de notre approche méthodologique lors de nos interventions, car intégrer la controverse professionnelle dans le fonctionnement de l’organisation est un levier puissant de la créativité, avec de nombreux bénéfices :

  • La réduction des sources de tension : on ne discute pas des individus mais du métier, ce qui fait baisser la tension émotionnelle
  • Le développement de l’organisation : ces discussions permettent de faire du lien entre ceux qui font le métier et ceux qui l’encadrent
  • Avoir un atout supplémentaire dans la prévention des risques psychosociaux, en aidant chacun à trouver sa place dans l’organisation
  • Les notions d’utilité et de beauté du métier sont convoquées dans cette controverse, alimentant la reconnaissance d’une façon saine
  • Les décisions prises lors de la controverse sont ancrées dans une réalité du terrain.

Je souhaite partager avec vous cette conférence Ted qui illustre ce que peut offrir un désaccord dans une entreprise.

 

La plupart des gens évitent les conflits instinctivement, mais comme nous le montre Margaret Heffernan un bon désaccord est essentiel pour progresser. Elle illustre (parfois contre toute attente) comment les meilleurs partenaires ne sont pas des échos l’un de l’autre, comment les grandes équipes de recherche, les relations et les entreprises permettent aux gens d’être en profond désaccord.

Bonne conférence !

Nathalie Ayet
nathalie.ayet@metis-developpement.com

Vous avez apprécié cet article ?
Ne manquez pas d'ajouter un commentaire ou de vous abonner au flux RSS pour recevoir avoir les futures publications directement dans votre lecteur de flux RSS.

Ajouter votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *